L'Histoire à François Rabelais.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 De l'oppidum à la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Fille de la Chouette
Admin


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: De l'oppidum à la ville   Mar 14 Nov - 22:36

L'oppidum est l'aspect urbain de la protohistoire. Le monde celtique entre dans le monde urbain avec les oppida. Oppidum est un terme donné par Jules César. L'oppidum peut se trouver sur différents sites. Le site d'éperon barré (le Titelberg) est défendu naturellement sur trois cotés par la falaise et le dernier côté est défendu par un rempart. On trouve ces sites à l'époque gauloise mais aussi avant. Les sites de méandre barré (Besançon) fonctionnent sur le même principe : au lieu de falaises, c'est le fleuve qui sert de défense naturelle. Les sites de confluence barré utilise des confluences comme défense naturelle sur trois côtés. Les sites d'enceinte de contours (le mont Beuvray) sont des sites sur collines ou en plaine (enceinte de plaine) totalement entourés de remparts. Les sites de bord de falaise sont appuyés sur une falaise et les trois autres côtés ont des remparts.
Les remparts ont une fonction défensive, ostentatoire et symbolique : la limite symbolique qui divise le monde urbain et le monde rural.
Ces oppida sont les premières villes au nord des Alpes. Les plus petits font quinze-vingt hectares, en moyenne les sites font entre cinquante et cent hectares, parfois deux cent ou quatre cent, mais le plus grand atteint mille deux cent hectares. Ils apparaissent à la fin du IIè siècle avant notre ère et couvrent tout le monde celtique, des îles britanniques à l'Europe centrale.
Le murus gallicus est un rempart avec un poutrage horizontal. A l'avant, se dresse un mur en pierre et l'intérieur est rempli de terre et de pierres. De longs clous de quinze à vingt centimètres tiennent les poutres les unes aux autres aux croisements. Ce type de rempart se trouve à l'ouest du monde celtique. Il existe un autre type de rempart : le rempart à poteaux frontaux, les poteaux sont plantés dans le sol et les interstices entre sont remplis de pierres. Ce rempart se trouve à l'est du monde celtique. Un autre type de rempart reprend le principe des deux premiers types de remparts : des poteaux verticaux et d'autres horizontaux. Dans tous ces remparts ce sont les pièces de bois qui permettent la stabilité du rempart pas les pierres ou la terre. Les remparts à talus massif n'utilise, eux, que de la terre : on creuse un fossé et la terre enlevée forme un talus.
Les portes des oppida sont des portes rentrantes : le fossé ou rempart s'interromps à un endroit en rentrant dans l'enclos. La porte porche est donc placée en retrait du système rempart.
L'intérieur de l'oppidum est aménagé avec une réflexion urbaine : il est découpé par les axes de communications qui sont décidé à la construction du site et reste ainsi jusqu'à la fin.
Les oppida sont utilisé pendant une ou deux générations généralement mais l'occupation peut durer pendant un siècle et demi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-rabelais.cultureforum.net
La Fille de la Chouette
Admin


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: De l'oppidum à la ville   Mar 14 Nov - 23:32

Les villes gallo-romaines se développent sous la période augustéenne. Elles peuvent reprendre le site de l'oppidum mais le plus souvent les villes se positionnent dans les plaines avec un abandon de l'oppidum. Elles sont construites sur le modèle des villes d'Italie. On retrouve la présence du quadrillage urbain avec le cardo (nord-sud) et le décumanus (est-ouest). L'élément principal de ces villes est le forum. Il se trouve au croisement du cardo et du décumanus. Il est divisé en trois zones : la partie religieuse avec le temple, le marché, l'Area publica avec des boutique autour, et la basilique où les tribunaux et les transactions marchandes ont lieu, le bâtiment central est surélevé pour faire entrer la lumière.
On trouve aussi des monuments lié au spectacle : le théâtre, gradins en demi-cercle (cavea) tournés vers une scène avec le mur de spectacle richement décoré de colonnes et de statues, mais aussi l'amphithéâtre, bâtiment ovalaire dans lequel ont lieu les jeux du cirque. Certains ont des murs surélevés, d'autres s'appuient sur le terrain naturel (creux). A Amiens l'amphithéâtre se trouve à côté du forum, chose rare, habituellement ils sont placés hors de la ville car construit après elle, s'adapte mal avec son plan rectiligne, et parce que c'est un lieu bruyant.
Les thermes sont des bains publiques avec des pièces chaudes, tièdes et froides. C'est un lieu de rencontre où se décident les transactions commerciales, où on a des discussions littéraire et sur les oeuvres d'art, plutôt qu'un lieu où on va pour l'hygiène. Les thermes possèdent même une palestre pour différentes activités sportives.
Les remparts sont souvent autour de villes ayant le statut de colonies. Autun n'est pas une colonie mais cette ville possède deux portes romaines presque entières. A Trêves se trouve la plus belle porte romaine debout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-rabelais.cultureforum.net
La Fille de la Chouette
Admin


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: De l'oppidum à la ville   Mer 13 Déc - 19:02

http://www.univ-tours.fr/ash/polycop/Histoire/PDF/UE4-6a.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-rabelais.cultureforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'oppidum à la ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'oppidum à la ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'où venez vous? Si on est dans la même ville on peut travailler ensemble
» Ville Végé
» Action "pigeons" contre la ville de Rueil Malmaiso
» Belgique: Gand, ville végétarienne le Jeudi...
» Détroit :Ville Morte????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Histoire à François Rabelais. :: Archéologie :: CM archéo-
Sauter vers: