L'Histoire à François Rabelais.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les villages au Moyen-âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Fille de la Chouette
Admin


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Les villages au Moyen-âge   Dim 17 Déc - 18:22

Huit habitants sur dix vivent à la campagne au Moyen-âge central. Pour le haut Moyen-âge, il y a neuf paysans sur dix personnes.

Les sources écrites :
-Les sources administratives non législatives.
+Polyptyques (grands domaines publics ou monastiques ont une administration écrite sous cette forme, ensemble de panneaux peints ou sculptés, liés entre eux, comprenant souvent des volets pouvant se replier sur une partie centrale.), testaments, dotation.
+Testaments, dotation.
+Censiers, terriers.
-Les sources nominatives.
+Lois barbares, édits, capitulaires, traités agricoles (comment faire, transmissions)
-Les sources narratives.
+Hagiographies, chroniques.
Les campagnes traditionnelles se sont mis en place sur plusieurs décennies voire siècles.

Les sources archéologiques
-Les fouilles archéologiques.
+Diagnostiques, fouilles de grandes superficies (dans le cadre de l'archéologie préventive)
-Les études paléo-environnementales : études paléo-botaniques (pollen => évolution générales des paysages. Le pollen de bleuet peut indiquer le temps des semences ou de la taille.), géomorphologie.
-Prospection de surface. On peut avoir la localisation, la nature et la datation du sol.
-Les études planimétriques : études des cadastres qui donnent des informations sur la durée, la pérennité d'une gestion territoriale.

Problématiques :
-Organisation de la vie rurale.
+Organisation de l'habitat.
>Les éléments structurants.
>Les pôles d'attractions.
+L'habitat dans son environnement.
+L'agriculture.
-Les modes de constructions.
+Les fonctions.
+Les variations régionales.
-Les ruptures et les continuités.

Organisation de la vie rurale : le village médiéval.
-Les mutations de l'an mil.
+Raoul Glaber, moine chroniqueur de son temps.
+Naissance du village médiéval.
>Communauté rurale.
>Continuité jusqu'au présent.
>Pôles d'attraction : églises et châteaux seigneuriaux.

Définitions du village :
-Définition courante des historiens médiévistes.
+Un habitat groupé pourvu de pôles d'attraction : l'église paroissiale et le château. La gestion du finage (http://fr.wikipedia.org/wiki/Finage) relève d'une communauté rurale.
-Définition plus souple, mieux adaptés aux approches archéologiques et aux comparaisons avec les autres pays de l'occident médiéval.
+Un habitat groupé qui obéit à une organisation commune et qui évolue dans un territoire confiné.

Deux concepts marquants dans les années 70.
-Incastellamento : Mis en évidence par Pierre Toubert, d’abord dans le Latium puis en Languedoc, il désigne l'habitat perché méditerranéen autour d'un château et d'une église. Les terres cultivées s'organisent en auréoles concentriques autour du village.
-Encellullement :Robert Fossier en Picardie.

Ruptures et continuité :
-Continuité de lieu.
+Villages médiévaux à l'emplacement des villages actuels.
-Continuité territoriale.
+Limites des habitats antiques et du haut médiéval reprises dans les cadastres napoléonienne.
-Continuité fonctionnelle.
=>La gare d'Orsay n'est pas le musée d'Orsay.

Arpont-Ferret, Servon.
On a une ville du premier millénaire de notre ère. Il y a un changement dans les modes de construction. On a une occupation du haut Moyen-âge, qui marque une continuité du site. Mais il y a une rupture au VIè et VIIè siècle. Il ne s'agit que d'une fouille partielle. Elle a été complétée par des prospections de surface. Les vestiges du premier haut Moyen-âge ne se trouvent pas au même emplacement que ceux du IXè, Xè siècle. A l'époque mérovingienne, au Vè siècle, on ne construit plus en dur. Il existe une séparation fonctionnelle. Les constructions du Vè siècle ne correspondent pas aux constructions antiques. Ce sont des constructions a deux nefs que l'on trouve souvent en milieu rural au Ie millénaire. Cependant elles ne fournissent pas les éléments nécessaire pour les dater.
L'occupation est continue mais ce n'est pas une continuité fonctionnelle : il y a une évolution des personnes qui y vivent.

Saint-Germain-les-Corbeil.
C'est une villa du premier millénaire. Le bâtiment est à trois nefs et date du Vè siècle. Au IVè siècle ont été construit des installations balnéaires sur ce site.

Herblay, Val d'Oise.
Il y a eu une étude des ossements d'animaux, des macrorestes, des pollens.
La sédimentation est épaisse : les sols sont conservés.

Montours, Ille-et-Vilaine.
C'est une série d'enclos qui datent du haut Moyen-âge.

C'est rare que l'on trouve un foyer conservé. Les étables disparaissent avec l'érosion des vestiges. A Herblay, l'état de conservation est bon. On y a trouvé un foyer et des structures qui se recoupent, ce qui dénote une durée du s ite dans le temps. Les bâtiments sont composés de plusieurs habitations : stockage (fonctionnel) et un foyer d'habitation.

Les modes de construction sont différents selon le statut social. L'aspect chronologique entre aussi en compte. Pour le toit les considérations techniques prescrivent une inclinaison minimale de 45°. Le toit diminue avec l'augmentation de la porte.

Composition des exploitations :
-Habitats composés d'unités d'exploitation ou d'unités agricoles.
-Unités d'exploitation
+Maisons d'habitation.
+Bâtiments et structures économiques.
>Stockage (silos, greniers).
>Ateliers.
>Etables.

Bussy-Saint-George, dix-huit Arpons.
Des silos et des fours domestiques ont été découverts à l'extérieur. Les enclos ordonnent l'organisation des différentes exploitations. Celles-ci sont plus organisées à la fin du Haut Moyen-âge.

Saleux.
Une église en bois se situe près d'une église en dur. Il y a une évolution du Ie au IIè siècle. On a une organisation avec des exploitations, des enclos (un autour du cimetière) et des chemins clôturés qui mènent le bétail vers les pâtures (on le ramène assez fréquemment vers l'habitation).

Dassart, Languedoc-Roussillon.
C'est une ferme construite au VIè siècle et qui est utilisé jusqu'au XIIè siècle.

Cohésion sociale :

Goudelancourt, Aisne.
C'est une nécropole qui servit pour plusieurs personnes de villages différents. La composition de l'habitat est beaucoup plus libre : ce sont des grands bâtiments avec des cabanes de tailles diverses et de fonctions diverses et des puits. Les sous-bassements en pierre ont permis une bonne conservation.

Montours, Ille-et-Vilaine.
Site situé dans un vallon et par lequel ont accède grâce à un gué. Les deux habitations, de Louvaquint et du Teilleul, ont une organisation commune. (http://etudesrurales.revues.org/document2967.html)

Rillieux, Rhône-Alpes : aires spécialisées.
Il y a beaucoup de sites des XIè et XIIè siècles dans le Rhône-Alpes. Sur ce site se trouvent des silos et des fours de manière importante. Il y a également une église et son cimetière plus une installation portuaire. On a une longévité pluriséculaire de certaines exploitations.

Serris, Seine-et-Marne.
C'est un pôle aristocratique. Il y a une hiérarchisation dans l'habitat : le bâtiment principal est une grande ferme. Chose rare pour le VIIè siècle, on a retrouvé des tessons de vitres. On a également découvert des pièces byzantine, des fibules et du fil d'or. Des pépins de raisins nous montrent qu'on buvait du vin et on a aussi les traces d'un pressoir à vin. On mangeait beaucoup de porc ce qui montre une appartenance à une élite.

Dassargues, Lunellois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-rabelais.cultureforum.net
 
Les villages au Moyen-âge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce qui marque le passage du Moyen Age aux temps modernes ?
» Statistiques cumul de neige moyen
» Des Ovnis au Moyen-Age
» Terre Plate et Moyen Age
» ils ont découvert un moyen d’effacer sélectivement la mémoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Histoire à François Rabelais. :: Archéologie :: CM archéo-
Sauter vers: