L'Histoire à François Rabelais.


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les tombes aristocratiques : cours du 2/10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Fille de la Chouette
Admin


Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Les tombes aristocratiques : cours du 2/10   Mar 7 Nov - 21:40

Il existe deux types de sépultures, l'inhumation et l'incinération. Il n'y a pas de lien entre le niveau de richesse, c'est plutôt un choix culturel. Il existe des différences régionales, tout de même. En France, on trouve plus l'inhumation pendant le bronze ancien. Au bronze final, l'incinération est majoritaire avec les champs d'urnes. L'inhumation au deuxième âge du fer. A la fin de la protohistoire, l'incinération. Mais il y a beaucoup d'exception.

Il existe des critères pour identifier les tombes. A l'intérieur, on identifie une tombe par le nombre total d'objets et le mobilier déposés avec le défunt, par la nature des objets, l'armement, les bijoux, les matériaux. Par l'origine des objets, si se sont des objets exotiques, importés d'Italie, de Grèce ou de plus loin. Par des biens de prestige, liés à une série de fonctions, qui a une origine lointaine (dent de morse, ivoire d'éléphant). Par une association d'objet, le nombre déterminant la richesse. Et par la présence d'un char (premier âge du fer à 4 roues, deuxième âge du fer à 2 roues). A l'extérieur, on identifie une tombe par le tumulus, par un reste d'aménagement présent pour le déroulement funéraire ou pour mettre le monument en évidence (allé funéraire ou palissade), par la taille de la tombe et du tumulus, ce qui a nécessité un investissement collectif et montre un pouvoir sur la collectivité.

Tumulus de Kernonen en Plouvorn. (Bretagne, Bronze ancien 2200-1500 av.)
Les hommes maîtrisaient la fonte du bronze, alliage de cuivre et d'étain qui durcit l'alliage et fond à une température plus basse. L'étain ne se trouve que dans certaines régions. Celles-ci sont plus prospères et plus riches.
On trouve parfois plusieurs tumulus près les uns des autres. Les tumuli vont de 5 à 30 mètres de large pour être vu de loin. Ils sont souvent délimités par des murs, un fossé ou des palissades. Les chambres funéraires sont parfois en rondin de bois.
Le tumulus est lié au mégalithisme, ces dalles sont en chistes et en granit. Le "plafond" est constitué d'une grande dalle. La chambre est complètement fermée car elle est individuelle (contrairement à l'époque précédente où les chambres sont collectives).
Ce tumulus fait 50m de diamètre et 6m de haut. Le caveau est au centre, large de 1,30m et long de plus d'1m. Le sol est en granit ce qui le rend acide et ne conserve pas les os. Le squelette a donc totalement disparu. On a découvert différents rassemblements d'objets qui correspondent à des coffres. Ils sont au nombre de trois. Dans le premier se trouvaient 3 ou 4 haches en bronze. Dans le second étaient des objets plus précieux. Des armes, 3 lames en bronze, des poignards sûrement, avec autour du pommeau des clous et des rivets en or de 0,3 cm de diamètre (environ 5000 par poignard). Et aussi des pendentifs en ambre de formes circulaires ou trapézoïdales. Dans le troisième coffre on a trouvé 40 pointe de flèches, un poignard en os et un brassard.

Les tumulus dans la forêt de Haguenau. (Nord de l'Alsace, Bronze moyen 1500-1250 av.)
Les tombes sont à incinération ou à inhumation mais elles ne sont pas très très riches.
Les tumulus s'étalent sur plus de 1000 ans du Bronze ancien à l'âge de fer. Le site est très étendu, il y a 23 tertres avec un nombre variable de tumulus (près de 600 de tailles différentes, entre 15 et 20m) et une abondance de mobiliers. Il y a quelques tombes riches se distinguent par le nombre de vases, d'objets métalliques, de bijoux mais il n'y en a pas d'extrêmement riches comme l'exemple d'avant. Il y a 6 tombes dans le même tertre funéraire. Etait-ce une famille ? Dans les tombes des femmes, des bijoux ont été retrouvés et dans les tombes des hommes, des armes.

La nécropole de Hallstatt. (Age du fer ancien 800-620 av.)
Le fer est plus dur que le bronze, de plus on peut le réparer. Il ne se répand pas vite, c'est dans le deuxième âge du fer qu'il devient courant.
La nécropole est lié aux mines de sel, source de richesse. Les objets perdus dans la mine sont très bien conservés (piques, pelles, marteaux, réservoirs portables). Il y a environ 2000 tombes du VIIè au VIè siècle, se séparant en 55% d'inhumation et 45% d'incinération. Celles-ci correspondraient aux tombes les plus riches.
La nécropole est fouillée pendant un siècle au XIXè et XXè siècle, surtout une fosse d'un mètre dans le sol. Ces parois étaient tapissé d'argile, on ne sait pas s'il y avait un tumulus.
Un quart de la nécropole était des tombes de guerriers qu'on identifie par la présence de grandes épées en fer (avec des pommeaux en bronze décorés, en ivoire,...), mais aussi des haches, des couteaux, des pointes de lances ou des éléments de cuirasses. On les identifie également par la présence d'outils (des lames, des ciseaux), de parures (épingles, haches d'apparat avec des décors figurés), de vaisselles en bronze (citule, sceau, coupes,...).
La tombe masculine n° 507 datée du VIIè siècle av. est une tombe à incinération, située à 1m80 dans le sous-sol. Il y a une couverture en pierre au dessus de la tombe. On a trouvé dedans une épée de fer, des objets en céramique et en métal (des figurines de bovidés en bronze), un couvercle en bronze, deux épingles, des bracelets, des colliers en bronze.
Dans la tombe 504, masculine elle aussi, se trouvait une épée en fer, des contrepoids en bronze, une louche, des haches d'apparat, une ceinture en bronze, une citule et un bassin en bronze.
La tombe 505, elle, est féminine. On y a donc trouvé des bijoux (fibules, bracelets en bronze, colliers en ambre, boucle d'oreille et de ceinture en or) et un bassin en bronze.
Les objets dans ces tombes sont riches, ce sont des matériaux précieux et de la vaisselle en métal et non en céramique.

Tombe de Hochdorf. (Age de fer final 530-460 av.)
L'Age de fer final est la période des résidences princières. Les cités méditerranéennes sont centrales. Il existe une lutte d'influence entre les étrusques et les grecs. Ces peuples s'assurent le soutien de chefs celtes occidentaux, ce qui explique qu'on trouve des objets d'importation méditerranéenne dans les tombes. C'est une manifestation ostentatoire de la richesse. Les tombes sont sous des tumulus et ont beaucoup d'objets. On y trouve des chars à quatre roues, de riches parures, des objets grecs ou étrusque. On décèle même la présence de petites fortifications.
Cette tombe découverte en 1977 est recouverte d'un tumulus (60m de diamètre pour 8/10 m de hauteur) et possède un site fortifié. La chambre funéraire fait 5m de côté sur 1,20 de haut et est imbriquée dans deux autres coffrages de bois. L'homme d'une quarantaine d'années retrouvé dedans était un colosse. Il mesurait 1,87m et était large d'épaules. C'est l'individu le plus grand de son époque qu'on est retrouvé. Il se trouvait sur un canapé en bronze à huit roulettes surmontées de figurines humaines (les monocyclistes). Le canapé fait 2,75m de long. Six feuilles de bronze y sont rivetées et décorées de scènes figurées de danseurs et de char à quatre roues. C'est une fabrication locale, d'un artisan celtique. Ce qui n'est pas le cas du grand chaudron (80 cm de hauteur, 1,04m de diamètre) qui était à côté de la banquette. Lui est grec. Sur les bords de ce chaudron se trouvent trois lions couchés alternés avec des anses. Les deux premiers sont d'origine, de fabrication grecque (grande Grèce : sud de l'Italie). Mais le troisième est une fabrication locale, sûrement faite pour remplacer le premier lion disparu. Il est plus stylisé. Dans le chaudron, on a retrouvé du pollen mais aussi un bol en or. C'était donc de l'hydromel qu'on mettait dans le chaudron. Dans cette tombe se trouvait également un service à boire : neuf cornes, dont la plus grande était en fer, les autres en matières organiques recouvertes d'or. Il y avait également un char à quatre roues. La caisse était assez légère et le train des roues massif. C'est donc un char d'apparat non de guerre. Un poignard en fer recouvert d'or, des chaussures avec de l'or, un chapeau en écorce de bouleau (pour les personnages de haut rang) et des textiles, dont de la soie (seulement fabriquée en Chine !) avec des fibules ont aussi été retrouvé. Tout ceci montrent que le défunt était un personnage de très haut rang.

Tombe de Vix. (Bourgogne, Age du fer final 530-460 av.)
Découverte en 1953, c'est une tombe féminine se trouvant à côté de la résidence princière du mont Lassois(à vérifier). Il n'y a plus de tumulus. La chambre funéraire est trapézoïdale et contenait des objets extraordinaire. Le cratère de Vix est un vase en bronze de la grande Grèce de 1,64m de haut et pèse environ 860 kg. Les anses représentent deux gorgones qui tirent la langue et dont les cheveux se finissent en serpent. Sur le rebord du vase figure une frise d'hoplytes et de char. La cuve, faite en une seule pièce, peut contenir 1100 litres. Le couvercle est une passoire de 1,02m de diamètre qui permettait de mélanger le vin et l'eau. Il y avait également dans la tombe une coupe attique à figures noires sur fond rouge, donc une importation de Grèce, un char dont les roues et le timon ont été démontés et alignés contre la paroi, sur la caisse reposait la princesse de Vix. Un torque en or avec deux petits chevaux aux extrémités et de nombreux bijoux en ambre et en corail ont été retrouvés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-rabelais.cultureforum.net
 
Les tombes aristocratiques : cours du 2/10
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les cours. Division B.
» IEJ cours et correction des épreuves
» Cours sur le Modèle Linéaire
» NON à la suppression du cours de Grec en CPGE scientifique !
» demande de cours de maths pour mpsi pour le nouveau programme 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Histoire à François Rabelais. :: Archéologie :: CM archéo-
Sauter vers: